À Propos

« Un Geste, Un Premier », c’est le deuxième grand axe d’activités d’Archipels Images.
Il s’agit d’un programme d’ateliers menés essentiellement à Marseille et dans la Région PACA. Ateliers animés par une partie de ceux-là mêmes, cinéastes, que nous accompagnons dans Premiers Gestes dont – nous ne citons pas pas tout le monde – Nina Khada, David Yon, Laurent Thivolle. Ces ateliers sont déstinés à des publics particuliers, jeunes lycéens comme ceux d’Apt ou usagers de structures sociales comme ceux du CIERES avec lesquels nous avons déjà réalisé plus d’un film, courts naturellement. Au-delà de ce qu’on appelle l’éducation à l’image, l’objectif est d’offrir à ces publics la possibilité d’une pratique de l’image, encadrés par des jeunes professionnels, une pratique de l’image qui puisse leur permettre d’avancer dans des chemins qu’ils foulent déjà spontanément et, dirions-nous, de façon sauvage. l’action n’est cependant pas verticale car la rencontre avec ce type de publics jeunes et défavorisés donnent aux cinéastes chargés de l’encadrement la possibilité d’explorer à la faveur de ce contact de nouveaux chemins de création. Nous essayerons de faire en sorte que l’échange soit également profitable aux uns et aux autres. Pour que le chiasme qui sous-tend « Un Geste, Un Premier » par rapport à « Premier Geste » ne soit pas un jeu de mots vain…

T.C.